L’opposition de Haidalla père aux amendements constitutionnels suscite un endurcissement de la détention de Haidalla fils

dim, 03/05/2017 - 15:57

 Sidi Mohamed Ould Haidalla a fait l’objet dans sa cellule de détention à la prison centrale de Nouakchott, de mesures carcérales endurcies.

Des prisonniers témoins évoquent des contrôles stricts et une démolition de l’un des murs de la cellule motivée par la recherche de GSM, probablement utilisés par le détenu.

Un smartophone appartenant au prisonnier, grâce auquel il garde le contact avec son épouse Faten El Aroussi en Suède, lui aurait été confisqué, indique-t-on.

Deux principaux régisseurs, en l’occurrence le colonel Ahmed Salem Ould Menna et le capitaine Aly Ould Haimoud, sont accusés de mauvais traitements envers Haidalla fils, au moment où ils sont indexés de livrer des GSM aux salafistes, en échange de grosses sommes d'argent.

Les détenus qui ont rapporté ces infos pensent que ces récentes conditions carcérales endurcies sont une conséquence indirecte de la ferme opposition de l’ancien Chef de l’Etat Mohamed Khouna Ould Haidalla, aux amendements constitutionnels controversés qui secouent actuellement la scène politique.

 Cridem

SMS ATLASINFO

atlasinfo sur facebook